Les Dojos

Gymnases:

Maurice Baquet
6/8 rue Honoré d’Estienne d’Orves
M° ligne 5: Hoche

 

Centre EMIS Charles Auray
1, rue Candale
M° ligne 5: Eglise de Pantin

 

Michel Thechi
rue Edouard Renard Prolongée
M°ligne 7: Fort d’Aubervilliers

Attitude dojo

Chaque discipline dit l'essentiel de ce qu'elle est à travers le lieu où elle se pratique.

Le dojo est un lieu d'étude, d'apprentissage et de répétition, de travail. Ce qu'on y construit ? Soi-même...

 

L'organisation du dojo en fait un lieu spécifique :

  • Face à l'entrée, au milieu du shomen (le mur d'honneur) se trouve le kamiza (sorte d'autel, chez nous c'est plus souvent l'emplacement du portrait de JIGORO KANO.)
  • A gauche du shomen, le joseki (côté supérieur) où s'installent les assistants du professeur, les invités, d'honneur ou les élèves les plus gradés.
  • Face au kamiza, Le shimoza (mur inférieur) sur lequel se placent les élèves par ordre de grade et d'ancienneté.
  • Le dernier côté se nomme shimoseki (côté inférieur), c 'est là qu'en cas de besoin s'installent les élèves les moins avancés.

Le dojo est donc un lieu symboliquement séparé de l'espace commun où le domaine d'étude est mis en valeur, connaît un éclairage particulier. Dans les arts martiaux, il s'agit à la fois du lieu d'enseignement et de pratique.
Le dojo est un espace structuré où on construit l'homme, simplement en apprenant à bien se connaître à travers le randori et l'étude des principes.